vous êtes ici : accueil > DGFIP > Actions et Luttes

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Imprimer le texte

Le 7 mars, en grève à la DGFiP comme dans toute la fonction publique pour gagner !

La DGFiP, ses missions et ses agents, à l’instar de toute la Fonction publique, font l’objet d’attaques incessantes depuis plusieurs années.

Refusant toute forme de fatalisme, la CGT Finances Publiques considère que la période actuelle est celle où nous devons nous faire entendre pour porter haut et fort nos revendications. Nous pouvons changer les choix politiques qui ont décidé de l’austérité pour la DGFiP.

La CGT Finances Publiques propose d’autres orientations, d’autres choix de société, fondés sur le progrès social, la justice, le service public aux citoyens et la reconnaissance de l’investissement des personnels des Finances Publiques. La CGT défend une vision du service public qui part des besoins sociaux et pas des règles budgétaires.

Parce que nous voulons pouvoir remplir pleinement nos missions de services publics, il est indispensable que nous disposions des moyens humains, logistiques et réglementaires à la hauteur des besoins de nos usagers.

Pour la CGT Finances Publiques, il n’y a qu’une façon de faire plier la direction générale :

l’action tous ensemble !

Parce que nous ne gagnerons pas en restant isolés, la CGT Finances Publiques s’inscrit pleinement dans les initiatives lancées dans toute la Fonction Publique pour le 7 mars, c’est pourquoi elle a décidé d’appeler à la grève pour participer à toutes les actions prévues ce jour là.

Pour la CGT, l’indépendance syndicale ne saurait se confondre avec l’immobilisme.

L’indépendance syndicale, c’est faire de l’intervention des personnels une condition indispensable pour imposer d’autres choix.

L’indépendance syndicale, c’est porter haut et fort nos légitimes revendications quelle que soit la période, quelle que soit la couleur politique du pouvoir.

L’indépendance syndicale, c’est peser pour orienter nos missions publiques vers la satisfaction des besoins sociaux.

Dès lors, à la DGFiP comme ailleurs faisons entendre notre voix !

Portons nos exigences au moment où l’avenir du pays est mis en débat !

Pour cela, le 7 mars mobilisons nous par la grève et la manifestation !

Article publié le 15 février 2017.


Politique de confidentialité. Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.